Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc contre un DICTATEUR

HABITANTS DE BULDHUQO CONFRONTÉS À L'EXIL.

Dans le quartier de Buldhuqo, plusieurs centaines d’habitants ont été délocalisés par force par le gouvernement dictatorial. L’histoire du quartier de Buldhuqo est  très connue et bien suivie par le peuple djiboutien et sans oublier les civils innocents qui ont  été massacrés le 21 décembre 2015 à Buldhuqo.

La population de Buldhuqo, lésée, a refusé plusieurs fois de se laisser abattre et a montré son désaccord. Le gouvernement djiboutien a pratiqué tout genre de sévices, pour forcer la délocalisation musclée de ces pauvres habitants et rescapés du massacre du 21 décembre 2015.

Le régime a brûlé les abris de fortune des habitants misérables de Buldhuqo après une période de blocus  et de traitements inhumains ayant duré trois mois.

Ces ménages ont perdu leur maison et leur terrain face aux exigences de bailleur de fonds appuyés par  le gouvernement dictatorial  qui suggèrent construire des maisons sociales. Pourtant, dans ce quartier, les habitants occupaient  leur terrain depuis des décennies et travaillaient la plut part comme des marchands ambulants pour subvenir à leur besoins quotidiens.

Privé d’eau , électricité, sous l’embargo totale et leur habitats de fortunes brûles par la force de police les habitants de Buldhuqo sont contraints de fuir leur propre pays pour s’installer dans un pays frontalier  afin de faire valoir un statut des réfugiés djiboutiens fuyant la brutalité du régime sanguinaire . Ces pauvre habitants, composés des enfants , des femmes et des personnes âgées  ont choisi  la Somaliland comme pays d’exil mais ils sont toujours bloqués à Loyada par les forces de sécurité frontalière djiboutiens.

Nous demandons que le Haut commissariat des réfugiés HCR mette en place toutes les mesures nécessaires afin de garantir efficacement le respect des Droits des Migrants et le Droit de la loi sur l’Asile comme universellement consacré.

 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article